Historique
Joseph Pilates, fondateur de la méthode, est né en Allemagne en 1883 d'un père gymnaste médaillé, et d'une mère naturopathe. C'était un enfant chétif, atteint d'asthme et de rachitisme. Il souffrait par ailleurs d'une malformation de la jambe. Adolescent, il s'intéressait aux disciplines sportives et pratiquait plusieurs activités physiques. Il comprit le bénéfice de ces activités lorsqu'il constata les transformations qu'elles opéraient sur son propre corps.
Débuts de Joseph Pilates
Convaincu du bienfait du mouvement sur le corps, il s'inspire de l'observation des étirements des animaux, des gestes sportifs, et, assurément, de la pratique de méthodes occidentales et orientales, dont le yoga 1, pour élaborer sa "philosophie". Celle-ci étant largement influencée par l'idée d'esprit sain dans un corps sain 2. Il appela d'ailleurs sa méthode « contrôlogie », en référence à la façon dont elle encourage l’utilisation de l’esprit pour contrôler les muscles, particulièrement ceux du tronc ou caisson abdominal.
Joseph Pilates, lors de l'entrée en guerre de l'Angleterre, fut interné sur l'île de Man au large des côtes anglaises, en tant qu'étranger résidant en Angleterre. C'est là, qu'entouré de prisonniers malades, il eut l'idée de leur faire faire de l'exercice afin d'améliorer leur condition physique. On aurait constaté que, durant la grande épidémie de grippe de 1919, les prisonniers qui avaient suivi l'enseignement de cette technique avaient presque tous survécu[réf. nécessaire].
Après avoir attiré l'attention de son chef de camp, il fut engagé comme planton dans un hôpital où il aida les soldats blessés de guerre dans leur rééducation. Il utilisa, entre autres, les ressorts de lits pour faciliter le travail des blessés alités, et sans doute pour économiser ses efforts. De là serait née l'idée du Reformer, l'appareil emblématique du Pilates dont l'élément indispensable est le ressort. Le Pilates compte maintenant de nombreux appareils pourvus de ressorts.
Développement de la méthode
Dans les années trente, retourné en Allemagne, Joseph Pilates est contacté par les chemises brunes, futur parti nazi, et décline leur offre. À la suite de cette proposition, il commence à craindre pour la situation de l'Allemagne et son idéologie naissante, et quitte le pays par bateau pour les États-Unis. C'est sur ce bateau qu'il rencontrera sa future épouse Clara.
Arrivé en Amérique, il louera un studio à New York, dans le même immeuble que l'American Ballet School de New York, ce qui lui permettra d'asseoir la réputation de sa méthode auprès des danseurs (réputation toujours d'actualité, bon nombre de professeurs de Pilates venant du milieu de la danse). Encouragé par la critique, il y développa la méthode Pilates, basée sur son expérience et connaissances du corps humain. Il se fit rapidement un nom dans le milieu artistique new-yorkais. À la même époque, il écrivit deux livres sur la méthode : Your Health: A Corrective System of Exercising That Revolutionizes the Entire Field of Physical Education3 et Return to Life Through Contrology 4.
Lundi de 19h10 à 20h10
Mardi de 18h00 à 19h00
Le Pilate : est une technique douce, mais puissante sur le renforcement des muscles posturaux profonds et ceux du caisson abdominal. Cette méthode apprend à entraîner les muscles du maintien, avant les muscles superficiels. Elle permet de se donner une jolie silhouette et un ventre plat, de muscler son dos en profondeur, et de progresser dans sa mobilité articulaire, au rythme d’une respiration latérale thoracique, bénéfique à la santé.
Pour pratiquer, il faut :
Un tapis de Gym confortable
Une petite serviette
Ne pas oublié la bouteille d'eau
Même les chats font du Pilates... à leur façon

Pilates avec Charlette Coispel